Accueil arrow Culture
Accueil
Vie de la commune
Municipalité
Urbanisme
Enfance & Jeunesse
Culture
Sport
Associations
Economie locale
Environnement
Service Social
Tourisme
CDAPP


Culture
Le Docteur Pierre Baudot

pierre baudot.jpgS’il est deux médecins dont le souvenir reste encore vivace pour de nombreux Gantois, ce sont les docteurs Pierre Baudot et Jacques Doassans.
A eux deux, ils soignaient toutes les familles de Gan et des villages environnants.

Nous consacrerons cette page au premier qui exerça à Gan pendant 50 ans, de 1924 à 1974.

Lire la suite...
 
Le Commandant Cazendres

  Le Commandant Pierre CAZENDRES (1888-1962)

cazendres1.jpgUne avenue de Gan porte son nom : l’avenue de l’école maternelle Pierre Emmanuel et de la crèche Tom Pouce.

Mais qui était le Commandant Pierre Cazendres ?


Son père était laboureur, sa mère domestique. De ferme en ferme, ils étaient employés comme journaliers. Pierre naîtra le 15 juin 1888 à la maison Brakel de Bastarrous et il fréquentera l’école de Rapatout, dans la Vallée Heureuse....

Lire la suite...
 
La Scierie Bourdeu

les bâtiments de la Cave Coopérative qui abritent le centre d’embouteillage et d’expédition sont implantés sur l'ancien site de la Scierie Bourdeu

scierie.jpgAvant la première guerre mondiale
Tout a commencé avec Pierre Betmon, dit "Bamboche", vers 1860. Originaire de Rébénacq, il était l'arrière grand-père de Fernand Bourdeu, dernier dirigeant de la scierie. Pierre Betmon allait de coupes en coupes avec quelques bûcherons ; il abattait et élaguait les arbres dans les forêts autour de Gan. Des scieurs de long débitaient ensuite les troncs sur place car il n'y avait pas de scierie à l'époque et, avec leurs charrettes, des bouviers amenaient le bois débité sur le bord de la route ou à la gare...

Lire la suite...
 
Pierre de Marca (1594–1662)

pierre de marca.jpgDifficile de résumer en une page une vie aussi dense que celle de cet illustre Gantois. D'une vive intelligence, excellent orateur et très érudit, il côtoya les rois Louis XIII et Louis XIV ainsi que les cardinaux de Richelieu, Mazarin et de Retz.

Une présence béarnaise jusqu’en 1641 Pierre de Marca naquit à Gan le 24 janvier 1594 sous le règne d’Henri IV. A neuf ans, ses parents craignant pour sa foi au contact des calvinistes, l’envoyèrent au collège des Jésuites à Auch. Puis il choisit la toge et s’en fut étudier de 1610 à 1615 le droit à l’université de Toulouse. Docteur à 21ans, il s’inscrivit au barreau de Pau où ses talents oratoires lui valurent d’être nommé Conseiller au Conseil Souverain de Pau. En dehors du français, il parlait et écrivait couramment le latin, le grec, l’espagnol, le béarnais et plus tard le catalan...

Lire la suite...
 
La marbrerie de Gan

Au Zénith de Pau, le jeudi 8 avril 2009, a eu lieu la Cérémonie de remise des Trophées des As de l’Entreprise.
Jean-Pierre Tanneur y reçoit le trophée d’argent « Entreprises et Territoire », trophée bien mérité qui couronne cette petite entreprise d’une dizaine de personnes.

Une longue tradition marbrière :
Lorsque, dans les métiers de la pierre et du marbre, on évoque les entreprises de grande tradition professionnelle, la Société Industrielle du Néez, plus connue sous le nom de la Marbrerie, fait partie de celles à citer en exemple.
Elle est née en 1905 et, dans la voie tracée par leur grand-père Georges et leur père Jean, dit Babou, les deux frères Jean-Pierre et Jean-Jacques perpétuent cette activité uniquement centrée aujourd’hui sur le bâtiment et plus précisément sur la décoration. Mais revenons sur l’histoire de cette usine située le long du canal qui longe la place de la Quillère.
Ce canal fut creusé en 1633 pour mieux alimenter les fossés de la bastide, mais il est très vraisemblable qu’un moulin y fut aussi construit. En effet, en 1760, un moulin était bien implanté à cet endroit et appartenait à Jean-Pierre de Rancès.

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 4 Suivante > Fin >>

Résultats 19 - 27 sur 28