Accueil arrow Culture
Accueil
Vie de la commune
Municipalité
Urbanisme
Enfance & Jeunesse
Culture
Sport
Associations
Economie locale
Environnement
Service Social
Tourisme
CDAPP


Culture
Festival de Théâtre 2017
festivalthatre2017.jpg         7, 8 et 9 juillet 2017
          Les 3 p'tits coups

La Petite Troupe des Bords du Néez vous propose, pour la deuxième année consécutive, son festival de Théâtre... trois jours de spectacles !!!

Pour plus d'informations, vous pouvez contacter la Petite Troupe des Bords du Néez au 0652755535 ou au 0559217365 ou au 0633490787

ou consulter le PROGRAMME en cliquant ICI E

 
De Noël MATHIEU à Pierre EMMANUEL

19451946.jpgL'année 2016 a été marquée par le 100ème anniversaire de la naissance de Pierre Emmanuel, grand poète, essayiste et académicien né à Gan. Il a été commémoré à Pau par un cycle de trois conférences organisées par l'Académie de Béarn et par l'inauguration du nouveau Collège Innovant qui portera désormais son nom. Pour parler de son œuvre immense, des milliers de pages ont déjà été écrites. Nous n'évoquerons ici que les premières années de sa vie, celles de sa présence à Gan, berceau de son enfance, celles de la naissance du poète.

Noël Mathieu est né à Gan le 3 mai 1916. Il fut baptisé par Jean Annat, curé de Gan.

« [Gan] à huit kilomètres de Pau, est un gros bourg entouré de collines. [...] Le paysage est d'un mouvement vaste et doux; les arbres y sont majestueux comme en montagne. Il y a de hautes fougères, des prêles, beaucoup de sources et des serpents. Tout cela se retrouve dans mes livres. »

Son père Emile Mathieu est dauphinois, né à Corps dans l'Isère en 1880. Sa mère Maria Juge-Boulogne est béarnaise; elle est née à Gan en 1884.

«Mon grand-père paternel était charpentier, mon grand-père maternel, maître-maçon. Moi, je bâtis des poèmes, qui ont des fondations, des murs et un toit. En Béarn, on aimait la belle pierre. Les maisons étaient faites pour durer. »

Lire la suite...
 
LITTERATURE

    Nouveau Talent à GAN,
    « PARTIR », le premier roman de Lucien RIGOLINI, publié le 05 octobre 2016
.
partir.jpg
 








« PARTIR »,
c’est l’histoire d’un amour profond et sincère entre deux individus, qui saura faire voyager le lecteur : Rome, Venise, et bien sûr Chamonix et le Mont Blanc.

Lire la suite...
 
Elise Husté et l'école Gan-Larrouy

ecolelarrouy.jpgEn août 2013, dans sa 91ème année, Elisabeth Husté, dite Elise, s'est éteinte à la Maison de retraite Marie-Blanque où elle était entrée en février 2011. Mais l'essentiel de sa vie s'est passé au quartier Gan-Larrouy et plus particulièrement dans "cette école à classe unique" qu'elle affectionnait tant.

elisehuste1.jpgNée à Gère-Bélesten le 29 novembre 1922, Elise Camdessoucens entre à l'Ecole Normale en 1940. Elle sort major de sa promotion en 1944, mais les membres de la Commission Départementale qui distribuaient les postes aux normaliens sortants, ne sont pas tendres avec elle :« Celle-là, on va la mettre à Gan-Larrouy, ça lui fera les pieds ! ». Elle remplacera Mme Hinvout. Cela lui a fait si bien les pieds qu'à 87 ans révolus, Elise était toujours à Larrouy, bien enracinée, dans sa maison près de l'école !

Lire la suite...
 
La Maison Andoins de Gan (1593)

Mieux connue sous le nom de maison de Jeanne d'Albret, elle est une des trois belles maisons du 16ème siècle avec tourelle et escalier en vis que possède notre bastide.
andoins.jpg
Légendes sur le nom de cette maison
Corisande d'Andoins, "la grande Corisande", maîtresse d'Henri IV, n'avait aucun lien de parenté avec les Andoins de Gan. Née et décédée à Hagetmau, il est improbable qu'elle soit venue à Gan. Pourtant, certains écrivirent au 19ème qu'elle y était née ! Pour passer de Corisande à Jeanne d'Albret, mère d'Henri IV, il n'y avait qu'un pas à franchir. Ce fut fait sur les premières cartes postales de Gan parues vers 1904. Or, Jeanne d'Albret était décédée en 1572, bien avant la construction de cette demeure.          

Lire la suite...
 
<< Début < Précédente 1 2 3 Suivante > Fin >>

Résultats 1 - 9 sur 26